Action du 14 au 21 décembre 2005. Démolition février 2006.
Quartier des Clairs-Soleils, Besançon (25)
sur une proposition de l’assosciation D’ici et d’ailleurs,
dans le cadre de la restructuration du quartier.

C'est dans le cadre de la restructuration du quartier des Clairs-Soleils à Besançon que j’ai eu l’opportunité rare en milieu urbain de pouvoir intervenir sur la Tour 106 en proposant une confrontation corps/architecture aux habitants. Le système proposé est de peindre en rose et au rouleau tout ce qui est à portée de bras. Cette écriture est un mix entre la peinture en bâtiment, le tag et la peinture abstraite. L’idée étant de donner une dernière chance à cette tour en la considérant non plus comme rebus architectural mais bien comme œuvre. La clôture du projet se manifeste par sa démolition, c’est à dire au premier coup de pelleteuse, le 20 février 2006.